Après la pluie, le beau temps pour des coopératives au Pérou

Pedro Rodriguez 8 novembre 2017

Fortement touchées par les pluies diluviennes et les éboulements qui ont dévasté plusieurs régions du Pérou en mars 2017, les coopératives agricoles PURIFOR, COAVAF, Huarmey et CEPROVASC ont progressivement récupéré leurs parcelles de production au cours des derniers mois. Le fonds d’urgence de 50 000 $ CAD mis en place par SOCODEVI et sa Fondation a été un levier important pour la reprise des activités après le désastre naturel.

Pour les coopératives PURIFOR et COAVAF, dans la région d’Ancash, organisations spécialisées dans la production fruiticole, plus de 60 % des parcelles des familles avait été endommagées par les pluies torrentielles et les inondations. Le soutien provenant du fonds d’urgence a permis de remplacer les plants détruits et d’acquérir les intrants essentiels pour la reprise des activités dans les champs.

Dans la même région, les familles productrices d’asperges de la coopérative Huarmey ont subi le débordement de la rivière du même nom. Dans leur cas, les conséquences sur les champs furent encore plus dramatiques : perte totale de la production. Une fois de plus, le soutien financier de SOCODEVI et de sa Fondation a servi à récupérer les parcelles les plus touchées, à acheter des plants et des intrants tout en redoublant les efforts en termes d’assistance technique fournie par notre équipe d’agronomes.

Dans la région de La Libertad, ce sont les plantations d’ananas, d’avocat et de fruit de la passion des membres de la coopérative CEPROVASC qui ont été ravagées. L’aménagement de parcelles de production temporaires a été l’une des mesures mises en place dans ce cas pour faciliter la reprise des activités des agricultrices et des agriculteurs.

Pour M. Mario Boivin, représentant de SOCODEVI au Pérou et directeur du projet PRODIVCOM, la résilience des familles membres a été déterminante dans la relance des activités. « Les productrices et les producteurs ont été très courageux puisque la situation dans ces régions était simplement catastrophique. Ces gens ont affronté l’adversité et ont travaillé ensemble pour s’en sortir. Aujourd’hui, les volumes de production sont en progression et les coopératives ont même participé récemment à des foires agroalimentaires d’envergure nationale et internationale. C’est remarquable !».

DONNEZ à la Fondation SOCODEVI

Continuons à aider les productrices et les producteurs agricoles du Pérou. Contribuez à appuyer des initiatives visant à améliorer les conditions de vie des populations!

Partagez cette information!
    Webzine Socodevi - 2017 © Tous droits réservés