Arbre de l’intercoopération: 86 000 arbres plantés au Québec, au Guatemala et au Pérou

Pedro Rodriguez 17 novembre 2015

Arbre de l'Intercoopération SOCODEVI
Depuis 2009, SOCODEVI et ses institutions membres compensent leurs émissions de gaz à effet de serre par le biais du projet de l’Arbre de l’intercoopération. Une histoire à succès qui a permis la plantation de 86 000 arbres, incluant le planning de 2015,au Canada et en Amérique latine.

L’Arbre de l’Intercoopération est une solution alternative concrète offerte au réseau des coopératives et mutuelles membres de SOCODEVI, ainsi qu’à d’autres organisations et personnes, pour compenser leurs émissions de carbone et participer à la lutte aux changements climatiques. Les plantations et leur suivi sont effectués par des travailleurs membres de coopératives forestières et agricoles au Guatemala (FEDECOVERA), au Pérou (Coopérative SATIPO, Coopérative PANGOA et Coopérative CASIL) et au Québec (Coopérative forestière Ferland Boilleau).

Pourquoi planter des arbres?
Les arbres ont la capacité de stocker du CO2, l’un des principaux gaz à effet de serre qui contribue au phénomène des changements climatiques, et ainsi limiter le rejet de cette substance dans l’atmosphère. Les 86 000 arbres plantés par notre projet permettent de compenser l’équivalent de près de 72 000 km parcourus par 1000 voitures standard!

Le reboisement a par ailleurs un effet bénéfique sur la qualité des sols, notamment pour lutter contre l’érosion, une problématique importante dans les zones en pente du Guatemala et du Pérou. Les membres des coopératives participantes au Guatemala et au Pérou voient ainsi des sols productifs maintenus et des activités de diversification agro-forestière promues pour une amélioration de leurs conditions de vie.

SOCODEVI compense aussi son bilan carbone en lien principalement avec nos déplacements aériens et terrestres. Cette compensation se fait par une cotisation spéciale fournie par toutes les institutions membres de SOCODEVI, un geste à souligner.

Institutions participantes
Des coopératives et mutuelles participent aussi directement au projet de l’Arbre de l’intercoopération pour compenser des émissions de carbone de certaines de leurs activités, dans le cadre de leurs politiques de développement durable :

Un grand merci à tous qui font de cette initiative un succès!

Collaboration: Renée Brunelle,  Conseillère en environnement, SOCODEVI

Partagez cette information!
    Webzine Socodevi - 2017 © Tous droits réservés