De Tomina à Barcelone, l’origan bolivien fait son chemin

Pedro Rodriguez 8 novembre 2017

Ces jours-ci, un sentiment de fierté envahit 2 400 familles productrices d’origan en Bolivie. Pour la toute première fois, le fruit de leur travail acharné dans leurs parcelles se rend de l’autre côté de l’Atlantique. Jusqu’à maintenant, 45 tonnes d’origan ont été exportées vers l’Espagne par l’UNEC, leur entreprise de conditionnement et de commercialisation.

« C’est un moment historique pour nous. Il s’agit d’un résultat concret des efforts continus pour optimiser la qualité de l’origan et du travail des familles productrices. C’est également le fruit des échanges et rencontres lors de foires internationales comme le SIAL de Paris, événement auquel nous avons participé grâce au soutien de SOCODEVI », affirme M. Jesus Flores, gérant de l’UNEC.

Reconnu par sa très haute qualité, l’origan bolivien doit concurrencer des géants tels que la Turquie. Le principal défi de l’UNEC est de maintenir la qualité de son produit tout en l’offrant à un prix compétitif. « Notre objectif est d’atteindre des marchés très exigeants qui connaissent la juste valeur de l’effort de nos familles productrices et de notre système traditionnel de culture. Nous savons que notre produit est excellent pour ses caractéristiques en termes de saveur, odeur et couleur, ce qui nous distingue de la compétition », signale M. Flores.

Une entreprise coopérative en pleine croissance
Les activités de l’UNEC se déploient maintenant sur 29 municipalités dans cinq départements boliviens (Chuquisaca, Cochabamba, Tarija, Potosi et Santa Cruz). L’entreprise, créée en 2005 avec le soutien de SOCODEVI et appartenant au réseau de coopératives AGROCENTRAL, produit plus de 600 tonnes d’origan chaque année exportées majoritairement au Brésil, en Uruguay et maintenant en Espagne.

En 2016, l’organisation a complété avec succès le processus de certification internationale organique, après deux ans de travail. Des pays comme l’Allemagne et l’Australie ont récemment approché l’UNEC, ce qui laisse présager une nouvelle expansion des marchés pour l’entreprise. Avec l’appui de SOCODEVI et les efforts continus des coopératives boliviennes, des milliers de familles agricultrices ont triplé leurs revenus grâce à la production de l’origan, améliorant ainsi leurs conditions de vie.

La filière de l’origan bolivien en chiffres

  • 2 400 familles productrices dans 29 municipalités
  • Plus de 600 tonnes d’origan par année
  • Plus de 3 millions de $ CAD en chiffre d’affaires
Partagez cette information!
    Webzine Socodevi - 2017 © Tous droits réservés