Des investissements majeurs pour améliorer la commercialisation par les coopératives au Mali

Pedro Rodriguez 18 avril 2017


Les coopératives agricoles de Ségou, Mopti, Sikasso et Koulikoro appuyées par le projet Feere Diyara disposent maintenant de nouvelles infrastructures de stockage, de conservation et d’équipements de conditionnement et de transformation. Il s’agit d’un investissement total de plus de 3 200 000 $ CAD permettant principalement de renforcer les services d’approvisionnement en intrants et de commercialisation offerts aux familles membres des coopératives.

Les infrastructures et les équipements ont été remis aux coopératives lors d’un événement organisé en mars dernier au Mali. Plusieurs centaines de représentantes et représentants des coopératives partenaires, du Gouvernement du Mali et du Gouvernement du Canada, notamment le ministre de l’Agriculture du Mali M. Kassoum Denon et M. Christian Alix, Directeur adjoint de la Coopération canadienne à l’ambassade du Canada ont participé à la cérémonie : « La formation des agriculteurs et des agricultrices sur la production et sur l’implantation de services économiques, comme l’approvisionnement en intrants et la commercialisation, doit être nécessairement accompagnée par la mise en place d’infrastructures et d’équipements. L’investissement post-récolte est incontournable pour pouvoir améliorer la qualité des produits agricoles et, par conséquent, les revenus des producteurs et des productrices », a affirmé le directeur du Projet Feere Diyara, M. Normand Jacob, lors de l’événement.

Présent également à l’activité, M. Richard Lacasse, directeur général de SOCODEVI et représentant de l’Alliance agricole internationale pour l’événement, a souligné l’importance de la professionnalisation des activités des coopératives : « En appuyant la structuration des activités économiques des coopératives agricoles, nous agissons concrètement en faveur de l’amélioration de la sécurité alimentaire des populations et d’une réduction significative du taux de pauvreté des familles, ce qui
est notre objectif ultime », a dit M. Lacasse lors de son allocution.

Soutenu financièrement par le Gouvernement du Canada et le Gouvernement du Mali, le Projet Feere Diyara a pour objectif de réduire le taux de pauvreté des familles productrices de céréales du Mali. Exécuté par l’Alliance Agricole Internationale (CECI – SOCODEVI – UPA DI), ce projet constitue à long terme une initiative qui contribuera à l’amélioration des conditions économiques des familles, ainsi qu’à la diminution de l’insécurité alimentaire des ménages, en améliorant la disponibilité et l’accès à des produits céréaliers et maraîchers de qualité.

Partagez cette information!
    Webzine Socodevi - 2017 © Tous droits réservés