Diversification de la production agricole et augmentation des revenus au Mali

Pedro Rodriguez 11 février 2015

SOCODEVI Mali
Les excellents résultats obtenus au Mali dans le cadre du Programme de compétitivité et diversification agricoles (PCDA) ont été soulignés lors de la dernière édition de notre déjeuneur-conférence de la Semaine du développement international. Comptant sur la présence de Mme Christine St-Pierre, ministre des Relations internationales et de la Francophonie du Québec, l’événement a réuni quelques 150 personnes à Québec, le 1er février dernier.

Soutenu financièrement par la Banque mondiale et le Gouvernement du Mali, le PCDA est mené depuis 2005 par l’Alliance agricole internationale (AAI), un consortium formé par le Centre d’étude et de coopération internationale (CECI), l’UPA Développement international (UPA DI) et SOCODEVI. Le but ultime du programme : contribuer à l’accroissement et à la diversification des revenus et des opportunités économiques des régions de Bamako-Koulikoro, Sikasso, Mopti et Ségou.

Des résultats éloquents
Le travail réalisé par SOCODEVI et ses partenaires de l’AAI a mis l’emphase sur l’innovation et la diffusion de technologies. Les résultats de notre intervention sont marquants:

  • 600 hectares mis en valeur et plus de 30 % d’augmentation des rendements grâce aux technologies d’irrigation
  • Mise en place de 4 centres de démonstration, de diffusion et de prestation de services, devenus de véritables vitrines technologiques
  • 329 parcelles et unités de démonstration sur les différentes technologies d’irrigation
  • 5 technologies performantes d’irrigation diffusées
  • 3 500 acteurs des filières ont été formés sur les bonnes pratiques de production et de transformation ainsi que sur la maîtrise des risques hygiéniques et les normes HACCP
  • 2 280 emplois dont 1 175 emplois permanents créées par les sous projets du PCDA.

Au total, ce sont plus de 8 000 personnes qui ont bénéficié de façon directe de l’appui du PCDA. De plus, les volumes des productions et les valeurs de productions commercialisées ont été dépassés notamment dans le cas de la mangue (107 %), l’échalote (117 %) et la pomme de terre (114 %)!

Une fois de plus, l’amélioration des performances des chaînes de valeur agricoles à vocation commerciale a fait une véritable différence dans la vie de milliers d’agriculteurs. Le PCDA, une autre histoire à succès à partager !

Partagez cette information!
    Webzine Socodevi - 2017 © Tous droits réservés