L’Arbre de l’intercoopération: Écotierra et SOCODEVI signent un partenariat

Pedro Rodriguez 30 octobre 2013

Arbre de l'intercoopération
Par le biais du projet de l’Arbre de l’intercoopération, SOCODEVI offre à ses institutions membres et d’autres participants potentiels la possibilité de compenser des émissions de gaz à effet de serre en participant à un programme de reboisement outre-mer et au Québec.

Il s’agit d’une façon concrète et solidaire de s’impliquer dans la lutte aux changements climatiques, de favoriser le reboisement et ses multiples effets bénéfiques sur l’environnement, tout en faisant la promotion de l’intercoopération.

Depuis 2009, ce sont plus de 45 000 arbres qui ont été plantés au Québec et au Guatemala par les coopératives et organisations partenaires. Dans les prochains mois s’ajouteront à cela des arbres plantés au Pérou dans le cadre d’un projet de café et cacao sous couvert forestier, réalisé dans le cadre d’une entente avec Écotierra.

Le projet d’Écotierra, maintenant enregistré sur le Registre MarkIt, est réalisé sous le standard Verified Carbon Standard (VCS) garantissant les réductions de gaz à effet de serre tout en apportant des bénéfices majeurs aux communautés locales et à la biodiversité. Écotierra travaille ainsi à l’implantation de plantations qui permettent de générer des crédits carbone certi­fiés (VCU – Verified Carbon Units), transigeables sur le marché volontaire du carbone.

Pour avoir plus d’information concernant l’Arbre de l’intercoopération ou pour participer au projet, téléchargez le feuillet spécial concernant cette initiative de SOCODEVI.

Pour en savoir plus sur Écotierra, cliquez ici.

Partagez cette information!
    Webzine Socodevi - 2017 © Tous droits réservés