L’engagement de notre réseau coopératif et mutualiste: des bons coups et des résultats tangibles

Pedro Rodriguez 24 janvier 2019
Ukraine SOCODEVI

Plusieurs missions d’appui technique et organisationnel ont été réalisées par les institutions membres de SOCODEVI au cours de 2018. De l’Ukraine au Honduras, en passant par la Colombie et le Vietnam, l’expertise de notre réseau nous permet d’atteindre un objectif prioritaire pour la pérennité des résultats de nos actions : le renforcement des capacités des familles et de leurs entreprises coopératives.

« Les spécialistes provenant de notre réseau d’institutions membres jouent un rôle essentiel dans l’atteinte des objectifs que nous nous fixons dans chaque pays. Ce sont des gens passionnés et leur savoir-faire et leur expérience provoquent des changements importants chez nos partenaires. Cette synergie entre nos équipes sur le terrain et les professionnels de notre réseau demeure un atout distinctif pour SOCODEVI », affirme Mme Cécile Pichette, présidente de SOCODEVI.

Voici quelques exemples de l’impact de l’engagement de nos membres sur le terrain :

Création d’un réseau national de femmes agricultrices leaders en Ukraine
Le renforcement du tout premier réseau de femmes agricultrices leaders est l’un des impacts principaux de la participation de Mme Céline Delhaes, dirigeante de la coopérative Agropur, dans nos activités en Ukraine. En août dernier, des agricultrices des secteurs laitier, maraicher et céréalier provenant de 7 provinces du pays se sont réunies dans la région de Kherson. Lors de cette rencontre spéciale, elles ont pu découvrir l’expérience de Mme Delhaes au sein du mouvement coopératif canadien et son témoignage à titre d’entrepreneure et gestionnaire d’entreprise agricole.

« Les participantes se sont montrées très motivées. Leur engagement et leur volonté de travailler ensemble, d’innover et d’améliorer leurs habiletés sont une bonne nouvelle pour l’avenir de ce nouveau réseau !», affirme Mme Delhaes. Grâce à sa mission, des stratégies pour consolider le réseau ukrainien de femmes agricultrices leaders ont été développées et pourront être déployées par nos équipes locales. Une belle façon de contribuer à faire entendre la voix des femmes agricultrices en Ukraine et faire valoir leur participation à l’économie du pays !

Une meilleure commercialisation du cacao grâce à une nouvelle coopérative en Colombie
Au cours de la dernière année, M. Gilles Cardinal, de La Coop fédérée, a réalisé deux missions d’appui organisationnel en Colombie. Ses interventions ont permis de créer Workakao, une coopérative de deuxième niveau qui regroupe cinq associations productrices de cacao. Cette nouvelle organisation, une première dans le cadre des activités de SOCODEVI en Colombie, devient aujourd’hui un levier important pour les familles productrices en ce qui concerne la commercialisation de leur cacao.

Les nombreuses rencontres de travail et ateliers de formation animés par M. Cardinal et l’équipe de SOCODEVI ont contribué à ce que les agricultrices et agriculteurs comprennent mieux les éléments essentiels pour le développement d’une entreprise coopérative de plus grande envergure. Aujourd’hui, 650 familles productrices de cacao et leurs associations unissent leurs forces au sein de la nouvelle organisation et regardent l’avenir avec optimisme.

Consolidation du mouvement coopératif vietnamien
La contribution de plusieurs spécialistes de l’Institut de recherche et d’éducation pour les coopératives et les mutuelles de l’Université de Sherbrooke (IRECUS) dans nos activités au Vietnam porte ses fruits. Grâce aux missions réalisées par Mme Anne-Marie Merrien, M. Étienne Fouquet et M. Claude-André Guillotte, les autorités gouvernementales vietnamiennes ont une meilleure compréhension du nouveau modèle coopératif conçu par SOCODEVI dans le cadre de son projet VCED et de son potentiel dans le développement de l’entrepreneuriat au sein des populations rurales.

De plus, un programme de formation de formateurs et formatrices sur ce nouveau modèle coopératif a été mis sur pied, de concert avec le CMARD2, un collège d’enseignement en gestion et agriculture, partenaire de SOCODEVI dans la mise en œuvre de ses activités au Vietnam. Au profit de professionnels provenant d’instituts éducatifs, de divers secteurs économiques liés aux coopératives et du secteur gouvernemental, deux premières cohortes ont déjà été formées par l’IRECUS en 2018.  Une troisième cohorte est prévue d’ici la fin de 2019.

« Les formateurs et formatrices que nous avons rencontrés ont les connaissances et le potentiel pour contribuer à améliorer la performance du mouvement coopératif vietnamien. Ces personnes sont le lien entre la théorie et la pratique, entre la gestion et le terrain. Le but ultime est d’améliorer la qualité de vie des membres des coopératives », affirme Mme Anne-Marie Merrien.

Soulignons finalement que le programme de formation propulsé par SOCODEVI et ses partenaires a servi de référence pour la création d’un programme en leadership coopératif à l’intention des jeunes.  Lancée officiellement par le Ministère de l’Agriculture du Vietnam en présence de représentants de la coopération canadienne et du directeur général de SOCODEVI, M. Richard Lacasse, cette initiative a permis de former 160 jeunes depuis novembre dernier.

Partagez cette information!
    Webzine Socodevi - 2019 © Tous droits réservés