Réduction des vulnérabilités aux changements climatiques: nouveau projet en Côte d’Ivoire

Pedro Rodriguez 15 octobre 2018

SOCODEVI soutiendra le développement durable de la filière cacao tout en réduisant la vulnérabilité aux changements climatiques de plus de 3 000 productrices et producteurs de cacao ivoiriens, dans le cadre d’un nouveau mandat octroyé par le Gouvernement du Québec.

Ce projet de coopération climatique est une opportunité additionnelle pour contribuer à l’atteinte des objectifs mondiaux de développement durable. « Nous travaillerons sur la création de systèmes de production plus résilients.  Concrètement, nous accompagnerons les producteurs et les productrices membres des coopératives agricoles dans l’adoption de techniques et de pratiques agricoles mieux adaptées, afin de les aider à accroître la productivité et leurs revenus, deux éléments déterminants des conditions de vie des familles rurales dans les pays en développement », a déclaré Richard Lacasse, directeur général de SOCODEVI.

Ce projet est réalisé grâce à la participation financière du gouvernement du Québec, dans le cadre du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques, financé par le Fonds vert.

La Côte d’Ivoire, le cacao et les changements climatiques
Premier pays producteur et exportateur de cacao au monde, la Côte d’Ivoire est aussi l’une des régions les plus pauvres du monde. Plus du tiers de la production de cacao provient de quelques 600 000 petites exploitations familiales.

Ces familles agricultrices font face à des nombreux défis, dont celui des changements climatiques, qui réduisent la productivité de leurs parcelles et qui augmentent la vulnérabilité de leurs plantations aux ravageurs et aux maladies. « Ayant peu de ressources pour prévoir les changements climatiques, en atténuer les impacts et s’y adapter, les familles ont des difficultés à mettre en œuvre des pratiques agroforestières adaptées au climat changeant », affirme Renée Brunelle, conseillère en environnement de SOCODEVI.

Rappelons que la programmation de SOCODEVI en Côte d’Ivoire inclut également le projet MOCA, une initiative dont l’objectif est d’améliorer la performance des acteurs et des actrices de la chaîne de valeur cacaoyère dans les régions d’Abengourou, de Daloa et de Soubré. Ce projet est mené en partenariat avec une ONG américaine.

Partagez cette information!
    Webzine Socodevi - 2018 © Tous droits réservés