Suivez-nous

Relance des coopératives agricoles en Haïti: le travail se poursuit!

Pedro Rodriguez 13 septembre 2011


Photo: Une des maisons réparées grâce à l’appui de SOCODEVI et de sa Fondation

Les activités de plus de 1 400 producteurs agricoles reprennent peu à peu et les conditions de vie de 110 familles haïtiennes touchées par le séisme de 2010 s’améliorent progressivement, grâce à la détermination des partenaires locaux et au suivi réalisé par l’équipe de SOCODEVI.

Dans un pays toujours ébranlé par la catastrophe de l’année dernière, l’intervention de SOCODEVI s’est concentrée, d’abord, sur la réhabilitation des infrastructures et des maisons des producteurs et productrices membres des coopératives COPAS et SOCOBELAM, deux organisations membres d’ASKOM, une association regroupant des coopératives maraîchères.

Soulignons que ces activités ne pourraient être réalisées sans les fonds amassés par la Fondation SOCODEVI et l’importante contribution de l’ACDI (Agence canadienne de développement international).


Photo: Certaines maisons fortement endommagées ont été rasées pour ensuite entamer leur reconstruction

Des travaux en cours malgré un contexte difficile
« Dans les régions de Séguin et Fort-Jacques, 110 familles ont pu avoir accès aux matériaux nécessaires pour réparer ou reconstruire leur maison endommagée ou détruite par le séisme. Ces matériaux tels que de la  tôle, du ciment, des perches et des planches, ont été fournis à un prix préférentiel, soit 25 % du prix réel », affirme la responsable du projet chez SOCODEVI, Mme Ginette Carré.

À Séguin, les travaux de construction d’un nouvel entrepôt d’intrants agricole et d’une salle de réunion pour la coopérative COPAS sont en cours. Malgré le ralentissement de la construction causé par la saison des pluies, ce nouveau bâtiment devrait être opérationnel au début de 2012.

« Le contexte n’est pas simple. L’activité économique est encore très instable et les pluies des dernier mois n’ont fait que ralentir les travaux de reconstruction amorcés en février dernier.  Qui dit saison des pluies dit aussi moins de temps pour les producteurs pour réparer leurs maisons car c’est la saison qu’on consacre au travail dans les champs. Cela dit, ce sont des gens très débrouillards, ils s’organisent et font face au défi, ils veulent s’en sortir », ajoute Mme Carré.


Photos: Des chantiers et des maisons en réparation dans la zone de Fort-Jacques

Vers une relance économique durable
Outre la reconstruction, le rétablissement et l’amélioration des capacités de production agricole des producteurs et productrices, l’amélioration de l’efficacité organisationnelle et économique d’ASKOM constituent aussi des objectifs fondamentaux des activités de SOCODEVI dans le cadre de ce projet.

« L’impact économique du séisme se fait encore sentir aujourd’hui. L’injection d’un fond de roulement était une nécessité dans une optique de recapitalisation de ces coopératives agricoles et du réseau d’ASKOM. Le but est de faire en sorte ce réseau atteigne un niveau d’affaires qui va lui permettre de se rentabiliser et de durer dans le temps tout en offrant des meilleurs services aux membres » souligne Mme Carré. «Jusqu’à maintenant, plus de 150 000 $ ont été affectés à l’achat d’intrants agricole, notamment de semences maraîchères. De plus, récemment, des outils de formation et de sensibilisation portant sur des meilleures pratiques agricoles et des pratiques moins dommageables pour l’environnement ont été développés et traduits en créole. Ils sont diffusés en ce moment par notre équipe sur le terrain », ajoute-t-elle.

Une gestion améliorée et une structuration renforcée du réseau ASKOM font aussi partie du programme d’appui mené par SOCODEVI. Selon Mme Carré, le renforcement des capacités organisationnelles des coopératives demeure la clé de la réussite.

« Nous allons intensifier notre appui conseil auprès des dirigeants tout en appuyant l’amélioration des pratiques agricoles des producteurs. Le but demeure le même que celui des autres projets de SOCODEVI: consolider ces coopératives pour les conduire vers leur autonomie et leur pérennité », conclut Mme Carré.

Pour suivre l’avancement de ce projet, visitez la section « Projets » du site de SOCODEVI ou devenez membre de notre page Facebook officielle.

Webzine Socodevi - 2019 © Tous droits réservés